"Les oeufs made in Normandie, le boeuf made in Normandie ... L'amour made in Normandie"

La Normandie est considérée comme une terre de culture et d’élevage. On y trouve donc de nombreux producteurs qui sont en mesure de vous faire connaître de multiples produits locaux.

 Dans les cuisines normandes, on y retrouve à la fois de nombreux produits de la mer, de la viande (tradition agricole). On ne peut, cependant, pas imaginer la cuisine normande sans son camembert son Calvados.

Les spécialités salées :

L’omelette de la mère Poulard 

Un plat qui se retrouve au Mont-Saint-Michel.

La particularité de cette omelette : les blancs et les jaunes sont préparés séparément. Les blancs sont montés en neige alors que les jaunes sont mélangés avec de la crème fraiche.

Mais qui est cette mère Poulard ?

La créatrice de cette recette a rencontré son mari sur le Mont-Saint-Michel et ils décidèrent tous les deux de construire une auberge nommée « à l’omelette renommée de la mère Poulard » (Unique lieu où il était possible de goûter à cette spécialité.)

Les tripes à la mode de Caen 

Une spécialité gélatineuse et fondante !

Ces abats de viande mijotent environ 8h avec des légumes, du cidre et du calvados.

Cette spécialité date du Moyen-âge, a été créée par un moine cuisinier et dégustée par Guillaume le Conquérant au XI°S. Mais ces tripes perdent en popularité jusqu’au XIX°S. Elles sont, à ce moment-là, remises au goût du jour. Le plat s’impose alors comme un cliché de la Normandie.

L’Escalope Normande

Une vraie recette à base de produits locaux ! crème, pommes, calvados, miel …un plat riche en saveurs !

La cuisine traditionnelle à l’état pur se fait ressentir dans ce généreux plat qui revisite le terroir normand.

Le camembert de Normandie

Le camembert est un produit classique de la Normandie. Il est certifié AOP (Appellation d’Origine Protégée) et AOC (Appellation d’Origine Contrôlée). Il s’agit d’un fromage à pâte molle au lait cru de vache et légèrement salée avec une croûte fleurie. Sa création s’est faite dans la ville « Camembert » en 1791.

Les spécialités sucrées

La Teurgoule

Un dessert né à Honfleur au XVIII°S. Lors de sa cuisson dans une grande jarre en terre cuite, le riz absorbe le lait jusqu’à l’obtention d’une texture fondante. Le résultat donne une crème onctueuse avec une odeur de cannelle.

Ce plat a été créé pour faire face à la famine. Les autorités royales distribuaient le riz et des épices à ceux qui en avaient besoin.

Mais pourquoi appelé un plat la « teurgoule » ?

Ce nom est une contraction de l’expression « se tordre la goule » qui signifie « se tordre la tête ».

Deux hypothèses peuvent expliquer cette appellation. En effet, certains disent que le goût de la cannelle ferait tourner la tête. Pour d’autres, ce nom fait référence aux gourmands qui n’avaient pas la patience d’attendre la fin des 6 heures de cuisson.

La confiture de lait 

La « dulce de leche » de la Normandie !

Un mélange de lait et de sucre qui se transforme en une crème de couleur caramel. Il est possible, à partir de ce délicieux produits, de concocter de succulentes gourmandises comme des bonbons ou encore des coulants au chocolat cœur confiture de lait.

Le trou normand

Attention l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

La célèbre glace alcoolisée à prendre au milieu d’un repas copieux !

Traditionnellement, il est généralement apprécié lors des repas de noce composé d’une succession de plats. Il aide à la digestion et procure une sensation de vide dans l’estomac permettant d’apprécier le reste du repas !

Et pour accompagner toutes ces spécialités et rester dans le thème de la Normandie, un cidre normand ou un calvados fera l’affaire.

 

Et pour une consommation responsable, préparez ces petits plats avec des produits locaux. Retrouvez des producteurs de Normandie dans notre annuaire