Y aura-t-il des cèpes cette année en Corrèze ?

 Si vous partagez les valeurs du mouvement Ter Avenue pour « Bien manger » et « soutenir les meilleurs producteurs »

engagez-vous et participez gratuitement en vous inscrivant sur le site en cliquant ICI.

Manifestez aussi votre soutien sur Facebook. Nous avons besoin de vous pour continuer à « Cultiver la mémoire du goût »

 

Faut-il s'habituer à cueillir les champignons plus tard ?

LA MONTAGNE - LE 18/09/2018 par Tanguy Ollivier

Vous avez sans doute entendu dire qu'il n'y aura pas de champignons cette année à cause de la sécheresse. "C'est faux", répondent les spécialistes corréziens que nous avons interrogés. On vous explique tout.

En manque d'eau, la Corrèze tire la langue. Le déficit pluviométrique a atteint 40% en août, les cours d'eau sont au plus bas, la préfecture a décidé de prolonger jusqu'au 21 septembre les restrictions d'usage de l'eau... Et les champignons dans tout ça ? Nous avons tenté de savoir si la sécheresse qui touche le département peut avoir des conséquences sur la pousse. Réponse avec deux spécialistes.

Y a-t-il des champignons en ce moment en Corrèze ?

Oui... mais pas beaucoup. "On arrive à trouver de petits cèpes sur le plateau de Millevaches, en haute Corrèze, mais c'est vraiment timide", affirme Fabien Vialloux, négociant en champignons sauvages à Millevaches.

Début septembre, il se réjouissait pourtant du retour de la pluie et annonçait déjà le retour des champignons, après un été chaud et sec : "ça s'est complètement stoppé, estime-t-il. Il va falloir de l'eau pour que les cèpes poussent."

La sécheresse annonce-t-elle une saison médiocre ?

Non, affirme le spécialiste corrézien du champignon, Benoît Peyre. "Annoncer maintenant que la saison sera bonne ou mauvaise, c'est infaisable, estime-t-il. Les conditions idéales pour que le champignon se développe, c'est 17 degrés avec de l'eau." Pour l'instant, on en est loin.

"En ce moment, c'est encore trop sec, juge Benoît Peyre. Mais ça ne veut rien dire. Je reviens de Suède, où on a connu une très longue période de sécheresse. Il y a eu de la pluie en août et cela a suffi à déclencher les champignons."

Faut-il s'habituer à cueillir les champignons plus tard ?

Oui. "En vingt ans, la date de pousse s'est décalée de onze jours", analyse très précisément Benoît Peyre. "Maintenant, on ramasse des cèpes d'octobre à mi-novembre et non plus à partir de mi-septembre."

"La saison risque d'être un peu plus courte cette année, parie Fabien Vialloux. Mais s'il ne fait pas froid, on peut tout à fait encore cueillir des champignons en novembre."

Deux spécialistes "confiants". Pour Benoît Peyre, "si les conditions deviennent optimales, on risque d'avoir une très belle année. Il faudrait qu'il pleuve entre cinquante et quatre-vingts millimètres d'eau. Alors, on devrait trouver des cèpes entre six et douze jours plus tard." "On sent que les champignons ont vraiment envie de pousser", abonde Fabien Vialloux.

Tanguy Ollivier