Pour Alain Ducasse, «il faut refuser de se laisser asservir par l’agroalimentaire».

C’est le titre du livre lumineux du grand cuisinier, 60 ans, fils d’une fermière des Landes, neuf fois trois étoiles, qui démontre en 220 pages que nous sommes ce que nous mangeons. La malbouffe nous menace à chaque repas, le regretté Jean-Pierre Coffe le disait déjà en 2014: «Arrêtons de manger de la merde!»

On vous le recommande !

Pour en savoir plus cliquez ICI      

"Cultiver la mémoire du goût" participez en laissant un commentaire