Poisson : pourquoi la production française est en panne

En France, il est quasiment impossible d'avoir l'autorisation d'installer une ferme d'élevage en mer.

Loi de protection du littoral, recours administratif, les obstacles sont nombreux. Conséquences :

86% des poissons consommés en France sont importés.

FRANCE INFO - FRANCE 2 Publié le 14/12/2017

Les Français consomment de plus en plus de poisson et de coquillages, pourtant notre aquaculture a du mal à se développer. Cette filière connait même des difficultés croissantes. Les explications de France 2.

Truite, dorade, loup, ces produits sont des plus en plus présents dans l'assiette des consommateurs. 34 kg par an et par habitant, les Français n'ont jamais mangé autant de poisson. "C'est un grand plaisir, j'en mangerais bien tous les jours", confie une consommatrice à France 2. La pêche de poissons sauvages est limitée, alors, pour répondre à la demande, la solution pourrait être de développer l'élevage. La France possède plus de 3 000 km de littoral et de nombreuses rivières, pourtant, la pisciculture ne se développe pas.

Les raisons ?

Près de Sète (Hérault), dans l'une des plus grandes écloseries de France, Philippe Balma donne naissance chaque année à des millions de poissons d'élevage. Élever des poissons : un savoir-faire acquis après des années de recherche. Quelques semaines plus tard, les oeufs sont devenus de petits poissons appelés alevins. Ces poissons vont grandir dans des fermes en Méditerranée, très loin des côtes françaises. La raison ? En France, il est quasiment impossible d'avoir l'autorisation d'installer une ferme d'élevage en mer. Loi de protection du littoral, recours administratif, les obstacles sont nombreux. Conséquences : 86% des poissons consommés en France sont importés.

Mais le principal frein au développement de la filière reste écologique, car plane l'ombre des élevages intensifs, très critiqués pour leur impact sur l'environnement.

Voir la vidéo en cliquant ICI