Néonicotinoïdes : le ministre de l'Agriculture veut assouplir l'interdiction

Les ministères de l'Agriculture et de la Transition écologique sont en désaccord sur la question des pesticides tueurs d'abeilles. Ce sera au Premier ministre de trancher.

Un désaccord se profile au gouvernement ce lundi matin concernant des pesticides tueurs d'abeilles. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, confirme sur BFMTV et RMC qu'il souhaite que les néonicotinoïdes soient de nouveau autorisés sous condition.

«Il faut des dérogations.Il n’y a pas de produits de substitution», explique le ministre, qui met en avant la nécessité pour les agriculteurs de pouvoir travailler. «Nous devons gérer les impasses techniques et les produits pour lesquels il n’y a pas de substitution», ajoute-t-il. Cette position confirme une information de RMC, qui assure qu'un document de travail du ministère va dans ce sens.

Pour en savoir plus cliquez ICI 

"Cultiver la mémoire du goût" participez en laissant un commentaire