Les œufs de poules élevées en cage vont-ils disparaître ?


Si vous partagez les valeurs du mouvement Ter Avenue pour « bien manger » et « soutenir les meilleurs producteurs »

engagez-vous et participez gratuitement en vous inscrivant sur le site en cliquant ICI

 

49% des œufs vendus sont issus d'élevages industriels

Radins.com - Par Marie-Hélène Hérouart le 19/02/2019

Les œufs de poules élevées en batterie séduisent de moins en moins les Français. Ils privilégient les œufs issus d'élevages en plein air.

Les Français préféreraient les œufs bios

Les œufs issus d'élevages industriels n'ont plus la cote. Nées et élevées en cage, les poules pondeuses sont délaissées des consommateurs répugnés par leurs conditions de vie. Alors que 15 milliards d'œufs sont vendus en France chaque année, l'élevage industriel fait grise mine.

D'après un communiqué du Comité nationale pour la promotion de l'œuf (CNPO) le 18 janvier, les Français privilégient désormais l'achat d'œufs de poules élevées au sol, en plein air ou tout simplement bio.
Un phénomène pour partie provoqué par les campagnes de sensibilisation des associations animales.

49% des œufs vendus sont issus d'élevages industriels

Cette décote des œufs industriels traditionnels reste néanmoins à nuancer. Moins chers, les œufs de poules élevées en cage représentent toujours 49% des ventes.
La filière prévoit désormais d'évoluer en créant un système de production plus respectueux de l'animal que l'élevage en cage.

En attendant, il est recommandé de privilégier les élevages français plus normés que ceux de nos confrères européens.
En 2017, à la suite d'une fraude en Belgique et au Pays-Bas, la filière avicole avait lancé le label « œufs de France  », garant de la qualité des produits vendus.