Les exploitations agricoles en France: 200 fermes de moins chaque semaine !

Le mouvement TerAvenue soutient tous les petits producteurs qui se battent pour maintenir qualité, tradition et savoir faire au cœur de nos campagnes

Les exploitations agricoles en France: 200 fermes de moins chaque  semaine !

 

Les Disparitions de fermes en France

Chaque semaine, 200 exploitations professionnelles disparaissent faute d'avoir trouvé un successeur ou un nouvel exploitant. Cette baisse du nombre d'exploitations agricoles en France s'est engagée de longue date. Depuis le début des années 1950, le nombre de fermes a été divisé par cinq ; il restait encore plus de deux millions d'exploitations en 1955. Au cours des dernières années, le rythme de disparition est de 3 % par an. On compte aujourd'hui 500 000 exploitations dont 326 000 sont considérées professionnelles (source lafranceagricole.f)

 

Des exploitations de plus en plus grandes

Un phénomène de concentration accompagne la fermeture des fermes françaises. Les exploitations, moins nombreuses, deviennent plus vastes en gagnant les terres libérées par celles qui disparaissent. La surface moyenne des exploitations professionnelles augmente régulièrement : elle est passée de 42 ha en 1988 à 66 ha au début des années 2000 pour s'établir aujourd'hui à 78 ha. La tendance à l'agrandissement s'observe quelle que soit l'orientation de l'exploitation.

 

Quelques exemples permettent d'apprécier l'importance des exploitations par secteur de production : les fermes céréalières mettent en valeur 116 ha en moyenne, les éleveurs de bovins à viande élèvent 56 vaches allaitantes et les producteurs laitiers, 44 vaches laitières en moyenne.

 

Qu'est-ce-qu'une exploitation agricole ?

Pour les statisticiens, une exploitation agricole est une unité économique à gestion unique qui participe à la production agricole. Pour être retenue comme professionnelle, sa dimension économique doit atteindre au minimum 12 ha en équivalent blé et utiliser au minimum l'équivalent d'une personne employée à trois quarts de temps.