Il n'y a pas d'âge pour entreprendre !

Un retraité de 81 ans de la Creuse consacre ses économies à la création d'une ferme bio

LA MONTAGNE ENTREPRENDRE Publié le 04/01/2018

Convaincu depuis toujours et converti lui-même à l'agriculture biologique à l'âge de 60 ans, Louis Michaud, un octogénaire de La Souterraine, a consacré ses économies  à l'acquisition d'une ferme  de cinq hectares. Ce retraité agricole ne veut pas reprendre le collier. A la manière de la fondation Terre de liens, il a fondé une association et une société civile immobilière dans le village de Bridiers : toutes les conditions sont réunies pour accueillir des maraîchers.    

Louis Michaud est un homme hors du commun ; du haut de ses 81 ans, avec une énergie et une volonté à toute épreuve, il met en place aux portes de La Souterraine (Creuse), à Bridiers, une structure innovante et ambitieuse. En décembre dernier, il acquiert une fermette de cinq hectares, composée d’un bâtiment de stockage agricole et d’une longère.

Mais son idée n’est pas « de posséder » cet ensemble. Il veut que cet endroit puisse servir à quelque chose qui lui tient à cœur : réaliser une production alimentaire saine et durable, à l’échelle humaine avec le souci de la sauvegarde et de la protection du sol et de la nature, dans le but de présenter des réalisations viables et concrètes sur le terrain, par l’installation de producteurs maraîchers bio en circuit court. 

Des souscripteurs peuvent prendre des parts 

Il crée alors une association, les Amis de société civile immobilière associative de Bridiers. Cette association a plusieurs buts : la création d’un groupe nature écologie et environnement, mais aussi permettre à ceux qui le désirent d’acquérir des parts de capital auprès de l’association. Aujourd’hui, il a été fixé à 100 € le prix de la part. Mais il dit être ouvert au sujet du prix.

L’objectif de Louis Michaud est de pouvoir louer à un prix raisonnable à un ou plusieurs porteurs de projets en bio, dans le secteur du maraîchage.

À Rimondeix (Creuse), des légumes bio sont produits par des salariés en insertion (septembre 2017)

 

L’association sera là pour aider et accompagner, voire former les porteurs de projets à une agriculture écologique et durable. Mais ses ambitions vont plus loin. Il souhaite que ce lieu soit un endroit de rencontre et de convivialité. Tous les porteurs d’idées, de projets seront les bienvenus au sein de l’association. Un programme d’échange et de débat d’idées sera organisé à fréquence régulière sur le site.

Un projet également social

Toutefois, il n’oublie pas le social et souhaite que son projet puisse aussi servir à des personnes plus défavorisées en les faisant participer à « des petits chantiers » sur la fermette, et ainsi leur permettre de consommer des produits sains et naturels qu’ils auront eux-mêmes cultivés.

Agriculture biologique : Gentioux-Pigerolles (Creuse) dépasse toutes les espérances (décembre 2017)

Louis, Françoise et Aurélien - Louis Michaud porteur du projet à gauche, Françoise Hodé secrétaire de l'association, Aurélien Hug président
Louis a commencé par la traction animale

Louis Michaud a toujours travaillé en agriculture. Berger du troupeau familial et cultivateur pratiquant les travaux de la ferme au moyen de la traction animale, il a eu son premier tracteur en 1953, et depuis cette date, tout n’a été que fuite en avant, course effrénée au progrès, production intensive… difficile pour lui de trouver sa place dans ce monde. C’est ainsi qu’un peu avant ses 60 ans, il a décidé de faire un retour à plus de nature, et a choisi de s’employer à développer un système plus bénéfique et écologique, tant pour la nature que pour l’homme. Le bien-être de tous, le respect d’une alimentation saine et responsable, la protection de la nature, la sauvegarde des sols sont ses combats.

Alors aujourd’hui, aidé de Françoise Hodé la secrétaire de l’association, et d’Aurélien Hug, le président, Louis Michaud  met toute sa passion et sa détermination à ce que son projet se concrétise.
Pour aider Louis Michaud dans son projet de fermette participative et dans sa démarche, il suffit d’adhérer à l’association, ou investir sur des parts.
Les porteurs de projets d’installation en maraîchage bio, porteurs d’idées novatrices, peuvent prendre contact avec lui.

Contact. michaud_louis@orange.fr, tél. 05.55.81.08.36 (porteur du projet) ; hyougz@hotmail.fr (Aurélien Hug président de l’association).