Des plaques sensibilisent les passants à la pollution des eaux

Tous ces petits gestes quotidiens qui font du mal à l'environnement et à la biodiversité. La commune de Collioure choisit la pédagogie et l'information. La mer est un lieu de  baignade pour les uns mais aussi  un lieu de vie pour les autres. Nos interactions avec  l'environnement  sont permanentes, mais récoltons aussi le fruit de nos comportements. TerAvenue salue cette initiative.

franceinfo article de Richard Duclos publié le 12/08/2017

Pour protéger sa baie et la qualité de son eau, la commune de Collioure a lancé une campagne de sensibilisation, destinée à changer les mauvaises habitudes des passants. Des plaques soudées au sol leur rappellent désormais que la mer commence sous leurs pieds.

"Ne rien jeter, ne rien vider. La mer commence ici." A Collioure, dans les Pyrénées-Orientales, c’est l’inscription qui figure désormais sur 13 plaques scellées à côté de certaines plaques d’évacuation des eaux.

L’objectif de cette campagne de sensibilisation: mettre un terme aux mauvaises habitudes, consistant à jeter un chewing-gum, un mégot, ou encore un kleenex à travers ces plaques.

Car les canaux qui circulent sous les pieds des passants récupèrent les eaux de pluie et les déversent dans la mer, là où tout le monde se baigne.

Pour préserver sa baie et la biodiversité qu’elle habite – Collioure est intégré au parc naturel marin avec une réserve marine protégée – la commune a donc décidé d’agir. En plus de ces messages sur le sol, sont prévues une distribution de cendriers et une journée sans mégot.