Alimentation : Albi ne veut manger que bio et local

Surnommé la Ville rouge, Albi se transforme peu à peu en ville verte. C'est l'objectif fixé depuis deux ans par l'équipe municipale. Elle vise une autosuffisance alimentaire d'ici à 2020. La culture locale est à l'honneur. Jacques Morlat exploite deux hectares de terrain sur lesquels il fait pousser toutes sortes de légumes. Un terrain loué par la ville 80 euros par an et par hectares. Herbes et fruits gratuits !

Pour en savoir plus, cliquez ICI

"Cultiver la mémoire du goût" participez en laissant un commentaire